02 43 14 94 08

Drag a button, link, or anything else into the icon box to place it below the text. Lorem ipsum dolor sit amet elit.

Drag a button, link, or anything else into the icon box to place it below the text. Lorem ipsum dolor sit amet elit.

Menu

HANAFUDA - SAKURA

12,00

Plus que 2 en stock

Description

Le Hana­fuda est un jeu de cartes tra­di­tion­nel et popu­laire japo­nais très ancien, qui a connu plu­sieurs incar­na­tions modernes. Le nom Hana­fuda ne se réfère pas à un jeu spé­ci­fique unique, tra­duit lit­té­ra­le­ment, il signi­fie "jeu des fleurs". De nom­breux jeux ont été créés sur la base de l'ico­no­gra­phie du Hana­fuda ori­gi­nal, et bien que chaque jeu ait son nom dis­tinct, ils sont sou­vent dési­gnés col­lec­ti­ve­ment sous l'éti­quette géné­rique de Hana­fuda.

Pour cette édi­tion, et pour faire suite au Koï Koï, nous avons choi­sit la ver­sion très popu­laire d'Ha­waï : le Sakura. Plus simple que le Koï Koï, le Sakura à l'avan­tage d'avoir le même sys­tème de cap­ture avec, en plus, la pos­si­bi­lité de jouer jus­qu'à 7 joueurs.

Un peu d'his­toire ?

Les pre­mières cartes à jouer sont appa­rues en Asie cen­trale au 9ème siècle, mais c'est au 16e siècle, avec l'ar­ri­vée des marins Por­tu­gais, que le jeu Hana­fuda émerge sous la forme qu'on lui connaît aujour­d'hui. C'est pour­quoi les illus­tra­tions pour­tant mani­fes­te­ment japo­naises cachent une impor­tante influence occi­den­tale. Le pré­dé­ces­seur le plus évident de Hana­fuda est le jeu Hombre por­tu­gais, qui a été le 1er jeu de 48 cartes à appa­raître au Japon. Le jeu de cartes devint rapi­de­ment très popu­laire, mal­heu­reu­se­ment, moins d'un siècle plus tard, lorsque le Japon ins­taure sa nou­velle poli­tique iso­la­tion­niste, toutes les cartes à jouer étran­gères deviennes illé­gales.

En consé­quence, les joueurs japo­nais aban­donnent les concep­tions occi­den­ta­li­sées en faveur de per­son­nages et de scènes japo­naises. Du fait de ces ajus­te­ments sub­tils, le jeu Hana­fuda gagne rapi­de­ment en popu­la­rité. Il attire même l'at­ten­tion de joueurs illé­gaux : les Yaku­zas. Le mot "Yakuza" lui-même, à l'ori­gine, désigne la plus mau­vaise main dans un jeu de cartes. D'ailleurs, de nom­breux tatouages Yakuza ont des motifs flo­raux.

Aujour­d'hui, la richesse gra­phique et les très nom­breuses réfé­rences à la culture et à l'his­toire du Japon, font du jeu Hana­fuda le plus popu­laire du pays.

A pro­pos du jeu...

Durant la période Edo (1603 - 1868), le gou­ver­ne­ment était très strict. Toute per­sonne qui cri­ti­quait le gou­ver­ne­ment était très sévè­re­ment punie. C'est pour­quoi les artistes et les auteurs rusèrent pour cacher leurs opi­nions sans tou­te­fois ces­ser de les expri­mer. Ils uti­li­sèrent notam­ment les homo­phones (mots qui se pro­noncent de manière iden­tique mais qui ont des signi­fi­ca­tions dif­fé­rentes). Par exemple, "hana" en japo­nais peut signi­fier soit "fleur" ou "nez". Ainsi, Hana­fuda peut être lu comme "jeu des fleurs" ou "jeu du nez". Lorsque les cartes Hana­fuda ont été inter­dites par le gou­ver­ne­ment, les joueurs qui sou­hai­taient ache­ter un jeu secrè­te­ment, se tapo­taient le nez d'un air entendu. Consé­quence amu­sante : le Tengu (gobe­lin à long nez) est devenu la mas­cotte popu­laire du jeu Hana­fuda.

Les cartes Hana­fuda sont déco­rées avec des thèmes popu­laires de la culture japo­naise et bien que nous ayons euro­péa­nisé le for­mat des cartes (tra­di­tion­nel­le­ment, ce sont des tuiles de 37 x 56 mm), nos illus­tra­tions res­pectent scru­pu­leu­se­ment le stan­dard en vigueur. Néan­moins, nous avons pris la liberté d'ajou­ter des pic­to­grammes colo­rés sur chaque carte de manière à gui­der le joueur débu­tant dans la réa­li­sa­tion de ses com­bi­nai­sons.

Un jeu de cartes Hana­fuda tra­di­tion­nel dis­pose de 48 cartes répar­ties en 12 suites (une pour chaque mois de l'an­née). Les quatre cartes de chaque mois sont illus­trées selon un thème ins­piré de la nature et de la culture japo­naise. Elles sont très nom­breuses à faire réfé­rence à des contes, des cou­tumes ou des anec­dotes de l'his­toire du Japon. Vous trou­ve­rez ci-des­sous 3 brefs exemples qui illus­trent ce pro­pos.

Contenu :
  • 48 cartes divi­sées en 12 familles illus­trant cha­cune un mois de l’an­née asso­cié à une fleur (chaque famille est com­po­sée de 4 cartes)
  • 2 jokers
  • 5 cartes aide de jeu
  • 1 livret de règles détaillées

Fabrication française

Informations complémentaires

Âge

Durée d'une partie

Marque/Éditeur

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Paiement sécurisé
Livraison domicile et points relais
Frais de port offerts dès 90€
Newsletter !!!
Soyez informés des nouveaux produits, des promotions, des évènements et des actualités !
Top